Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mes petits détails de lecture (surtout BD), petits détails de vie

Les chocolats de Sarkozy ou Civil War à Lyon ?

5 Avril 2007 , Rédigé par Le steph Publié dans #Actus

Je m'installe devant l'ordi pour commencer la rédaction d'une chronique sur le dernier cross-over de Marvel, le prometteur CIVIL WAR. Comme souvent, j'allume la télé pour suivre en bruit de fond le 20H00 de France 2. Et là, mes doigts... enfin mon doigt s'arrête sur le clavier car Pujadas lance un reportage sur une info qui m'avait déjà fait tendre l'oreille dans ma 106 en débauchant : Sarkozy a annulé une visite dans sa campagne.

Où devait-il aller comme endroit si dangereux ?

- En Afghanistan pour soutenir les deux membres d'une ONG enlevés par les talibans ?
- En Colombie pour tenter de peser sur la libération de Liliane Bettencourt ?...
-  Non, non, cela se passe en France....
- Bon... dans une banlieue chaude ? Vous savez, celles comme Argenteuil où il avait promis de revenir car grâce à son travail au ministère de l'intérieur, il n'y a plus (selon lui!) de zone de non-droit...alors non pas en banlieue ?
- Euh... non... pas exactement... à Lyon,  à la Croix Rousse ! Il devait visiter... une chocolaterie !... Où une centaine de personnes, allez peut être 200 à tout casser, a manifesté contre sa venue dans le quartier... Il s'est retrouvé tout... chocolat ! AURAIT-IL EU PEUR ?... Ce sentiment aurait-il changé de camp ?... (Rassurez vos enfants, tout va bien : le soir même, il a été consolé par Bernadette.)

A la fin du reportage, le summum est la réaction des sarkozistes du cru qui s'étonnent du fait que, je cite,  "deux, trois guignols" puissent bloquer l'ex plus grand flic de France... Je ne sais pas si cette réplique était réfléchie mais, pour une fois, j'étais en accord avec un umpiste ! Cet homme qui veut représenter la reprise en main du pays renonce face à des individus qui scandaient des slogans aussi agressifs que... "Monsieur Sarkozy, vous n'êtes pas le bienvenue !" Les manifestants ne correspondaient pas exactement à la racaille tant décriée par Sarkozy et pourtant ils avaient décidé de parler fort contre un futur qui ne leur plaît pas !

Finalement, je n'étais pas si loin de Civil War le comics où chaque personnage doit choisir son camp !...


logo prêté par Mathieu

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Janus 12/04/2007 10:44

je suis quelque peu surpris par le peu d'écho que suscite le lièvre soulevé par le Canard enchaîné sur l'accord secret entre sarkozy et chirac