Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mes petits détails de lecture (surtout BD), petits détails de vie

Capsule cosmique : la fin

3 Mai 2006 , Rédigé par Le steph Publié dans #bd pour enfants


Horreur !!!

( Ceci est une chronique jetée tant bien que mal ! )

Je viens d'apprendre à l'instant en lisant le Charlie hebdo de ce matin (n° 724) la fin de Capsule Cosmique !


Visiblement le numéro de CapCos de mai-juin serait le dernier. A priori, pas assez de vente en kiosque. Dommage, pour une fois qu'un magazine pour enfant sortait des sentiers battus !

En effet, CC était (j'en parle déjà au passé) une troisième voie dans la presse pour enfants entre les magazines parfois un peu trop bien pensants et lorgnant vers le politiquement correct et les journaux assujettis au marketing, aux études de marché ("Tu vas voir, Coco, on lance xxx sur la vague de la série télé, ça va marcher du feu de dieu !"). Deplus il s'agissait réellement d'un journal pour les enfants et non pas un mag alibi prévu pour eux mais qui intéresse surtout les parents...

CapCos m'a permis de découvrir de nouveaux auteurs pour enfants ou d'en retrouver d'autres dans un domaine où je ne les attendais pas. A la maison, CapCos était aussi bien lu par Laurence (mon amie), que par mon grand Achille (5 ans). Chacun y trouvait son compte entre les séries plus ou moins classiques, plus ou moins bavardes...

J'avais essayé, avec un succés relatif de présenter CapCos à mes élèves (CE2). je dois reconnaître qu'il avait fallu en accompagner certains au début, leur mettre un peu le pied à l'étrier, mais ensuite, beaucoup se précipitaient pour m'emprunter les nouveaux numéros que j'amenais en classe. D'autres ont acheté des albums après en avoir lu un épisode prépublié. Lors du salon d'Angoulême, nombreux sont allés visiter l'expo. Je m'étais également servi de la rubrique de jean Yves Duhoo, "Jojo et Yvan" afin de faire un atelier de décryptage des codes de la Bande Dessinée. Une collègue avait pris des exemples afin de lancer ces élèves dans un projet d'écriture de carnets de voyage.

Bref...

Essayons de positiver et disons-nous que Capsule Cosmique aura planté de petites graines dans les têtes de quelques jeunes lecteurs qui ont découvert par le biais de ce magazine une ouverture d'esprit et un autre type de culture BD.

Remarque 1 : je ne suis pas un converti de la dernière heure, j'ai la petite fierté d'avoir été abonné dés les premiers numéros.

Remarque 2 : je n'ai pas encore lu ce fameux dernier Capsule mais je leur fait confiance pour terminer cette jolie aventure en apothéose.

Remarque 3 : si vous aussi, vous aimez ce magazine, on peut toujours échanger nos réactions et nos impressions (tiens je reparle de CapCos au présent...)


 





Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article