Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mes petits détails de lecture (surtout BD), petits détails de vie

Collection 32 chez Futuropolis

26 Avril 2006 , Rédigé par Le steph Publié dans #bd "franco- belge"

Depuis 6 mois, dans les différents forums auxquels je participe plus ou moins activement, le débat sur la bande dessinée franco-belge (oh que je n'aime pas ce terme !) se focalise sur la relance des éditions Futuropolis.


Les néophytes peuvent se demander pourquoi un tel débat ?
deux raisons :
Futuro était et demeure une maison d'édition mythique de par son histoire, son inventivité (liberté quasi totale des formats et de la pagination),son influence sur la naissance de certains éditeurs indépendants (L'association notamment).
La maison Futuro a été reprise par les éditions Soleil, symbole pour certains de la bd commerciale par excellence (L'association notamment)

Mon parcours bdphilique m'a plus souvent amené sur les chemins jean-christophe-menuesques que sur les nationales Boudjellalantes. Je suis adhérent à L'Association. Mais j'essaie toujours de rester ouvert. Donc autant juger par soi même.

J'ai donc commencé par Le sourire du clown, préalablement chroniqué par votre serviteur.

J'ai ensuite porté mon intérêt sur la nouvelle collection 32 de Futuro. Le concept (si concept il y a) en deux mots : publier des récits en feuilleton sur une durée raisonnable avec un prix également raisonnable (moins de 5 € l'épisode).
Sur le papier l'idée pouvait être alléchante, restait à savoir si la qualité narrative allait suivre. Quatre séries ont été lancées sur la même période, Mes fonds n'étant pas extensibles à l'infini, j'ai dû choisir.  J'ai investi dans L'idole dans la bombe et Guerres civiles.

Pourquoi ces deux livres ? En feuilletant les quatre "32" au CNBDI, ces albums semblait avoir la même thématique... impression avéré juste par la suite.

L'idole dans la bombe
Comment garder la tête hors de l'eau si l'on vit sous je joug d'un dictature omnipotent ? Presle et Jouvray (Jérôme, la moitié dessinante de Lincoln) nous présente les destins croisés d'un horloger prêt à tout tombé dans la marginalité, un physicien à valise spécialiste de la fission et du cancanement, une chanteuse à succès courtisable et courtisée par l'establishment...
Pour ces personnages, la bouée de sauvetage c'est le passage vers la Confédération des Etoiles, leur Ouest à eux.
Jouvray réussit le coup de force de réunir dans son graphisme noirceur des âmes et luminosité de l'espoir, bravo !
La narration est riche en rebondissements mais je regrette toutefois le manque de cliffhanger à la fin de l'épisode qui donnerait réellement envie de courir chez son libraire, tout de suite sans pouvoir supporter l'attente du n° 2 au mois de juin...

Guerres civiles
Le pitch : dans un Paris u-chronique de 2007, des français moyens sont visiblement confrontés au chaos d'une guerre civile. Comment réagir lorsque l'on est confronté à une tel horrible problème ? est-il possible de faire des projets ? Ou se situe la lâcheté ? Est-on certain d'être courageux ? Et nous, lecteurs, comment agirions-nous ?
Voilà l'idée. Mais dés les premières cases, le concept crève le papier : ces personnages ordinaires sont en fait les scénaristes et le dessinateur de l'album : Ricard, Morvan et Gaultier. C'est à ce niveau que se situe l'idée maîtresse des auteurs. Plutôt que de tomber facilement dans le piège de choisir un échantillon représentatif des CSP française ou des communautés, ils ont choisi de se questionner sur leur hypothétiques propres options qui pourraient s'ouvrir à eux en cas de conflit. Ce qui, pour moi, permet de personnaliser ce récit et de se sentir impliqué (bien que n'étant, pour ma part, ni dessinateur ni scénariste).

D'ailleurs, que ferai-je si j'étais confronté à une guerre larvée, parlerai-je de la même façon à mes voisins ?... à celui de gauche ?... à celui de droite ?... et celui d'en face ?


Donc comme dans nombres de mes chroniques, en ce qui concerne le débat sur l'ancien et le nouveau Futuropolis, je conclus avec mon mythique « wait and see »... Car pour l'instant, je n'ai pas d'opinion tranchée, ni dans un sens, ni dans l'autre. Je lis régulièrement le topic dans le forum de Bdgest, et, là-bas également ce n'est pas terminé. Mais promis, je me donne encore un round d'observation et je vous en reparle... si cela vous intéresse !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mo' 07/05/2006 23:21

Une très bonne collection dirigé par Brunschwing (j'espère ne pas avoir fait de faute :D) . Un petit coup de coeur pour Après la guerre pour ma part ;)A bientotMo'

Stéphane 02/05/2006 21:25

Il est vrai qu'au delà de la volonté de Soleil de relancer "l'histoire" de Futuro pour éditer des livres de qualité, il me semble évident que Sol. veut utiliser le prestige de la mythique maison afin qu'il rejaillisse plus ou moins directement sur son propre nom.Le steph

ÉLias_ 29/04/2006 13:54

J'avoue que ce concept a l'air assez alléchant. Ça doit dynamiser pas mal à la fois scénariste et dessinateur. Et c'est vrai que le peu que j'ai lu à propos de Guerres civiles, ainsi que le dessin me séduisent bien. Par contre, je vois pas trop la raison d'être du nom Futuropolis là-dessus. Cette maison avait une identité, lié à ses auteurs en plus de ses formats. L'avoir ressucité ne me semble pas pertinent à moins de vouloir récupérer un label prestigieux pour se donner une belle image, comme un sticker autocollant sur une couverture.

É.

colin 28/04/2006 16:04

Je visite inocemment ton blog, et v'la ti pas que je constate un lien vers le mien de blog.
bin merci, ca fait très plaisir, et continue, tu as l'air à fond. je vais lire guerres civiles ton article m'a donné envie.
à bientot, si d'ici quelques jour j'ai pas pensé à mettre un lien vers ton blog, tu peux m'y faire penser (j'ai une passoire dans la tete).
Merci encore, a plus.

MissYURI 27/04/2006 14:22

C'est marrant tas flashé sur les même titres que moi. En passant aussi au CNBDI, je les ai feuilleté, et j'ai du faire un choix...J'ai acheté l'idole dans la bombe j'ai bien aimé, mais j'attends de voir le prochain volume et de rentrer dans l'intrigue. Je pense acheter Guerres civiles l'idée scénaristique me plait... ^_^Je ne connais pas toute l'histoire de Futuropolis (suis un peu inculte du"franco-belge" !!) , mais je trouve cette initiative trés sympa....reste à savoir comment ça évolue.