Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
mes petits détails de lecture (surtout BD), petits détails de vie

Appartement de Kang full

29 Septembre 2007 , Rédigé par Le steph Publié dans #BD asiatiques

Coup sur coup, en quelques jours d'intervalles, j'ai lu deux bd... ou plutôt deux uppercuts venu d'Asie qui m'ont laissé groggy : Appartement et Homunculus. Je reviendrai dans une prochaine chronique sur le second pour me laisser le temps d'approfondir cette découverte par les volumes suivants...

Appartement1.jpgAppartement du Coréen Kang full est un ovni sous bien des angles. Tout d'abord, alors que la plupart des productions asiatiques se déroulent (s'étalent ?) sur des dizaines de tomes, l'auteur réussit le challenge de nous proposer une histoire riche et complexe en... deux volumes ! Oui, oui DEUX ! D'accord deux gros bouquins mais quand même saluons la performance !

L'histoire :
Dans une cité de grands ensembles, un jeune homme, Koh Hyuk, en recherche d'emploi passe machinalement son temps libre à observer l'immeuble d'en face. Il se rend compte progressivement que des appartements s'éteignent simultanément tous les soirs à 21 h 56. Le malaise commence à s'installer. Malaise qui ne fait que progresser quand certains de ces locataires meurent dans d'étranges circonstances... Prenant son courage à bras-le-corps, il décide d'essayer de prévenir les « habitants d'en face » au risque de passer pour un illuminé dans un premier temps puis assez rapidement pour le suspect n°1...

L'auteur prend des risques narratifs, le récit nous est proposé sous différents points de vue selon les divers personnages en balayant d'un revers le fil chronologique. D'autre part, si le début fait la part belle à Koh Hyuk, au fil des pages, les personnages foisonnent aussi important les uns que les autres, la narration passe de l'un à l'autre l'autre sans nous avertir ; à nous en faire perdre agréablement nos repères habituels de lecteur : qui croire ? meurtres ? suicides ? Où est le réel ? Où est l'imaginaire ?...

Appartement2.jpgLe graphisme, simplifié quasiment naïf parfois sans jamais être facile, augmente la puissance d'angoisse... Des scènes, des personnages, des actions se répètent ou se ressemblent sans jamais être totalement identiques comme pour appuyer l'aspect impersonnel et a-relationnel des cités des grands centres urbains


Le suspens est haletant, les deux épais volumes se dévore d'une traite.
Un thriller lire donc sans tarder... sauf si vous habitez seul dans un F2 d'une tour...

Appartement a été adapté au cinéma, encore inédit en France.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Claire 22/03/2008 19:33

J'ai déjà entendu parler du film, je crois... En tout cas, l'histoire a l'air pas mal ! Mais j'attends la critique d'Homunculus avec impatience, j'ai craqué pour les dessins ! et l'histoire a l'air originale et intéressante, mais j'ai pas eu l'occasion de le feuilleter pour l'instant (je ne l'ai même pas vu exposer en magasin!)En tout cas, à suivre !

Colin 04/10/2007 23:03

sALUT L'ARTISSE, dis je viens de lire  "comment j'ai tué Pierre " de Alfred et Olivier Ka , et je te la recommande. (chaiplus quel editeur)a pluche